FANDOM


Paul-Éric Blanrue (aussi désigné par ses initiales "PEB"), né le 18 avril 1967 à Metz est un essayiste français. En 1989 il devient directeur de publication d'une publication royaliste, le Bulletin lorrain d'information légitimiste. En 1992, il obtient un diplôme d'études approfondies en histoire. En 1993, il participe à la création du Cercle zététique avec divers chercheurs.[1] À la fin des années 1990, il est professeur d'histoire dans un lycée privé catholique de Nancy et écrit divers articles sur l'histoire du mouvement libertaire dans une revue trimestrielle anarchoindividualiste, L'Homme libre. Il est introduit aux thèses négationnistes par des membres du Cercle zététique et tenta d'ouvrir ce débat au sein du Cercle, mais il n'eût aucun succès, ce qui le fît s'en éloigner.[2] Il se convertit à l'Islam en 2009[3] et sort le livre Sarkozy, Israël et les Juifs.[4] Il est de temps à autres invité dans des émissions de télévision telles que D'un monde à l'autre[5], On ne peut pas plaire à tout le monde[6] ou L'Arène de France[7] pour démystifier les phénomènes paranormaux.

Relations avec Alain Soral Modifier

Débuts de leur relation Modifier

À la demande par e-mail de Blanrue, lui et Alain Soral se rencontrent pour la première fois en 2003, après que Blanrue eût visionné un débat télévisé entre Soral et Gilles-William Goldnadel. Le premier commentaire de Soral à leur rencontre fût : "Tu as un gros nez !", puis il continua en commentant la tenue vestimentaire de Paul-Éric Blanrue. Ensuite vint la logorrhée antisémite de Soral dans Complément d'enquête, après laquelle il appellera Paul-Éric Blanrue afin de lui faire part de ses peurs de fin de carrière. Peu après, il propose à Blanrue divers projets, dont de devenir le "Saint-Just des années 2000".[8] Blanrue a présenté Emmanuel Ratier à Alain Soral, qui lui-même l'a présenté à Frédéric Chatillon. Il déconseille très tôt à Alain Soral de fréquenter Marine Le Pen à cause de son entourage "sioniste".

Mésentente entre Blanrue et Soral Modifier

Dès 2009, les relations entre Soral et Blanrue se corsent. À l'époque, PEB est en pointe dans le milieu négationniste et fait grief à Alain de s'en tenir éloigné. Pendant plusieurs années, malgré ses idées négationnistes, Alain Soral refusait de rencontrer Robert Faurisson, considérant le négationnisme comme étant un sujet trop dangereux à aborder, ce qui lui attisa les critiques de Blanrue. Il voyait alors ces critiques comme un danger pour lui, d'autant plus que PEB connaissait son passé de jet-setter. Il a donc demandé à Marc George de dénoncer les activités de Blanrue à la police, ce que George refusa. Soral prit alors cela comme une trahison et essaya à l'aide de ses contacts de fomenter un "cassage de genoux" contre Paul-Éric Blanrue, qui finalement n'aura pas lieu, faute de volontaire pour l'agresser.[9]

En 2015, PEB se désolidarise publiquement de Soral en soutien à Salim Laïbi, notamment à cause de ses commentaires sur la perte de Laïbi de son enfant de 3 ans, où il parle de justice immanente.[8] Cela coïncide avec les Soraloscopie de Salim Laïbi. Il reçoit le soutien du cofondateur d'E&R Marc George.[9]

En décembre 2017, dans son émission audio "Soral répond... sur ERFM !", Alain Soral accuse Paul-Eric Blanrue d'avoir "balancé les adresses mail du réseau révisionniste européen aux flics".[10]

En mars 2018, dans "Soral répond !", Alain Soral accuse Paul-Éric Blanrue d'avoir été un "partouzard" avec Yann Moix.[11] Il est possible qu'il se base sur les accusations qu'Ulcan avait faites envers Blanrue et Moix.

Alain Soral à propos de Paul-Éric Blanrue Modifier

Blanrue est une fiotte, chaque fois qu'il me croise je le mets à l'amende et il se chie dessus, c'est pour ça qu'il me déteste ! Je ne connais pas plus lâche que ce gros faux-cul... Partouzard, ancien néo-fasciste soit-disant converti à l'islam et aujourd'hui majordome monarchiste d'un vieil aristo ! [...] Crevard et tapin qui a trahi Faurisson en plein tribunal pour se faire relaxer... Ça il ne s'en vante pas.[12]

Relations avec Dieudonné Modifier

Paul-Éric Blanrue fût la personne qui mis Dieudonné et Faurisson en relation.[13] Il joue son propre rôle dans un sketch avec Dieudonné dans le rôle d'un présentateur télévisé et Faurisson dans le rôle de "Simon Krokfeld", un personnage qui parodie Serge Klarsfeld.[14]

Relations avec Salim Laïbi Modifier

Paul-Éric Blanrue est bon ami avec Laïbi, depuis 2015 ils forment un duo contre Soral, et également contre Nabe. Depuis la sortie du livre de Nabe sur la dissidence, Les Porcs, ils écrivent tous les 2 de manière anonyme dans une gazette en ligne parodiant Nabe's News et les Éclats de Nabe nommée Cacas de Nabe.[15] Blanrue va sortir un livre contre le complotisme chez la maison d'édition de Laïbi.[16]

Relations avec Robert Faurisson Modifier

Débuts de leur relation Modifier

À la fin des années 1990, Faurisson découvre Paul-Éric Blanrue en lisant un de ses articles de promotion zététique et lui envoie sa Réponse à Jean-Claude Pressac dédicacée. Blanrue fût amusé et lui répondit aussitôt, et ils prirent un rendez-vous durant les grandes vacances d'été. Durant ce rendez-vous, Faurisson lui fait part de sa volonté de rejoindre le Cercle zététique, mais sous pseudonyme, afin de ne pas provoquer de problèmes à l'association. Le CZ accepta sa requête. À la suite de cette rencontre, PEB alla de nombreuses fois rendre visite à Robert Faurisson à Vichy (là où le professeur a été nommé par l'Éducation nationale) afin de mener une enquête zététique sur ses thèses. Ses rapports avec Faurisson se firent plus proches et leurs correspondances plus fréquentes. Il dira de lui "Faurisson, c’est le perfectionniste né, le Glenn Gould de l’Holocauste !".[2] C'est ensuite qu'après bien des années, PEB fût celui qui fit rencontrer Robert Faurisson et Dieudonné.[13]

Un homme Modifier

À un moment germe en lui l'idée d'écrire un livre sur Faurisson. Yann Moix présente alors PEB à Philippe Sollers, pensant qu'il pourrait être intéressé d'éditer un tel livre, mais finalement le sujet ne fût pas abordé lors de la rencontre.[17] En plus de cela, Blanrue relit la biographie du professeur par François Brigneau et la trouvait déjà bien assez complète, il préférera donc en 2010 réaliser un documentaire, qu'il voulait au départ faire sur Vincent Reynouard. Blanrue n'ayant jamais réalisé auparavant, il dût apprendre le métier de réalisateur sur le tas.[18] En 2011 sort en libre diffusion le documentaire de Paul-Éric Blanrue sur le professeur Faurisson, Un homme. En 2015, lui, Marc George et Faurisson sont attaqués en justice à cause de ce documentaire.[19] Depuis lors, Faurisson est fâché contre Blanrue et George qui ne se sont pas présentés au procès, invoquant leur lâcheté.[20] Finalement, ils sont tous les trois relaxés.[21]

 Relations avec Yann Moix Modifier

Débuts de leurs relations Modifier

Leur amitié a duré 12 ans, toutefois non sans accrocs. Avant de devenir amis, ils se croisaient souvent dans les couloirs de la maison de la Radio sans jamais s'adresser la parole. Ils ont Nabe pour ami commun. D'après Blanrue, à l'époque il n'éprouve que du mépris pour Moix et ne s'en cache pas. Ainsi, lors de leur premier échange en 2001, Blanrue l'aurait accosté au comptoir du bar d'une boîte de nuit avec un "Salut ! Je n'aime pas du tout ce que vous faites !".[17] Cependant d'après Laurent James et Marc-Édouard Nabe, ce serait Nabe qui aurait été à l'origine de la rencontre entre les 2.[22][23]

Paul-Éric Blanrue figure dans les remerciements du roman de Yann Moix Podium, sorti en 2002. Blanrue fut d'ailleurs le premier à en lire le manuscrit.[17]

Préface du Monde contre soi par Moix Modifier

Paul-Eric Blanrue & Yann Moix

Paul-Eric Blanrue, Yann Moix, ainsi qu'une de leur connaissances.

En 2007, Moix préface le livre Le Monde contre soi de Paul-Éric Blanrue. Soral encourage Blanrue à se faire préfacer par Moix, en guise d'argument commercial, tandis que Nabe l'en décourage, trouvant cette préface mauvaise. C'est une anthologie de propos antisémites tenus à travers l'Histoire par des personnalités importantes de l'histoire de la politique, de la pensée, de la science ou de l'art. Cette anthologie peut être perçue comme une légitimation de l'antisémitisme, cependant, la préface de Yann Moix est une critique aiguë de l'antisémitisme, où il fait l'apologie de son écrivain préféré Charles Péguy, en vantant son philosémitisme. Blanrue dira que cela lui "fit penser, un moment, qu[il l']avait soupçonné à tort d’être le porteur d’une paire de couilles en verre de Murano".[17]

Pétition contre la loi Gayssot, et fin de leurs relations Modifier

Dieudonné & Yann Moix

Dieudonné & Yann Moix

En 2010, Blanrue lance une pétition contre la loi Gayssot et pour la libération du négationniste Vincent Reynouard, alors emprisonné pour avoir nié la Shoah. Parmi les signataires figurèrent le physicien et essayiste Jean Bricmont, l'anarchiste et linguiste Noam Chomsky, le cofondateur d'Apple Steve Wozniak.[24] Tous ces noms donnèrent à Moix l'envie de faire également partie de la liste des signataires de cette pétition. Blanrue lui fit alors rencontrer plusieurs de ses connaissances, dont Dieudonné, John Bastardi-Daumont (avocat de Blanrue, Dieudonné, Faurisson...).[17]

Finalement, P-E Blanrue publia la liste des signataires de cette pétition, dont Yann Moix faisait partie. C'est alors que Yann Moix changea d'avis et publia une "mise au point" sur le site de La Règle du jeu concernant cette pétition où il dit que Blanrue l'avait "piégé" en lui faisant croire que Robert Badinter serait le signataire vedette, et qu'il n'acceptait pas que son nom figure aux côtés de celui de Faurisson ou d'autres négationnistes.[25] Suite à ça, Moix et Blanrue ne se parlèrent plus pendant un an, jusqu'à la sortie du documentaire Un homme, sur Robert Faurisson, dont le titre avait été suggéré à Blanrue par Moix, et qu'il a qualifié de "brillant".[17]

En 2015, alors que Yann Moix est en passe de devenir chroniqueur à On n'est pas couché à la rentrée et qu'il prétend dans les médias ne plus avoir eu contact avec PEB depuis 2010, Blanrue revient sur son amitié passée avec Yann Moix dans divers articles sur son blog ainsi que dans une interview pour l'Agence Info Libre.[17][26]

En mars 2017, Ulcan prétend que Paul-Eric Blanrue et Yann Moix s'étaient tous les 2 inscrits sur Meetic pour chercher des filles en perte de repères pour leur faire signer des contrats de soumission et d'esclavage pour les emmener dans des banlieues faire des tournantes avec "des racailles de cité". Ça serait en fait le fantasme de Blanrue de réduire des filles à néant. Il les aurait aussi ramenées dans des appartements prêtés par des amis de Yann Moix, qui lui aussi aurait participé à ces soirées.[27] Ces "révélations" sont relayées par Alain Soral sur Facebook.

Yann Moix a toujours nié avoir été au courant des opinions négationnistes et antisémites de Blanrue quand il le fréquentait, bien que plusieurs éléments semblent prouver le contraire.

Relations avec Marc-Édouard Nabe Modifier

À la fin des années 1990, Paul-Éric Blanrue réalise une interview de Marc-Édouard Nabe pour une revue anarcho-individualiste, L'Homme libre, qui sera reprise en 1999 pour un recueil d'interviews de Nabe, Coups d'épée dans l'eau.

Dans le tome 1 des Porcs, Marc-Édouard Nabe dit que Paul-Éric Blanrue aurait été un "nabien" convaincu, et même un ami et un allié, de la fin des années 1990 au début des années 2000. Il dit que Blanrue lui aurait acheté un portrait de Thelonious Monk et qu'il aurait été l'un des seuls à l'appeler régulièrement quand il était à Patmos.

Toujours dans Les Porcs, Marc-Édouard Nabe prétend être à l'origine de la rencontre entre Paul-Éric Blanrue et Yann Moix, qui se serait passée en juin 2001. Il dit que Blanrue serait "tombé amoureux" de Moix, tandis que Moix en aurait eu instictivement peur.[23]

Relations avec Vincent Reynouard Modifier

En 2010 Blanrue avait eu l'idée de réaliser un documentaire sur Vincent Reynouard, alors condamné à un an de prison pour une brochure négationniste. Il voulait traiter la condamnation en parallèle avec celle de Maurice Gutman, membre du CRIF condamné pour avoir tenté de corrompre une mineure via internet, qui lui n'aura pris que 2 mois de prison avec sursis. Mais devant les difficultés rencontrées pour obtenir des images de Gutman, Blanrue préférera abandonner et plutôt faire un documentaire sur Faurisson, Un homme.[18]

Blanrue lance également une pétition pour l'abrogation de la loi Gayssot et la libération de Vincent Reynouard. Parmi les signataires figurent Noam Chomsky, Jean Bricmont, Robert Ménard, Dieudonné, Yann Moix (qui se rétractera par la suite), John Bastardi Daumont, Olivier Mukuna, Jean-Yves Le Gallou, Alain Soral, Thomas Joly, Tristan-Edern Vaquette, Laurent James, Johan Livernette, Franck Abed, Michel Drac, Robert Faurisson, Marc George, Roger Dommergue, les 8 enfants Reynouard et leur maman Marina, Claudio Mutti, Noémie Montagne, Steve Wozniak, Jacky Sigaux, Paul-Éric Blanrue, Thierry Meyssan, Ilich Ramírez Sánchez, Jean Robin, Roland Hélie et Frédéric Chatillon.[24]

Relations avec Marc George Modifier

George considère Blanrue comme un "ami intellectuel", à savoir une personne dont il se sent proche intellectuellement et avec qui il se trouve être en accord sur de nombreux sujets.[9] En 2015, il est attaqué en justice, conjointement à Blanrue et Faurisson, pour avoir diffusé sur son site Médialibre le documentaire de Blanrue, Un homme.[19]

Relations avec Henry de Lesquen Modifier

En avril 2015, Paul-Éric Blanrue accuse sur son blog Henry de Lesquen d'être hypocrite quant à la question négationniste, puisqu'il a viré Martin Peltier sans ménagement après qu'il ait invité Robert Faurisson sur Radio Courtoisie. Il dit également qu'Henry de Lesquen aurait interdit aux directeurs d'émissions de Radio Courtoisie de parler du livre de Blanrue Jean-Marie, Marine et les Juifs. Salim Laïbi, comme à son habitude, soutient Paul-Éric Blanrue et le relaie sur son site.

Références Modifier

  1. https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul-%C3%89ric_Blanrue
  2. 2,0 et 2,1 https://www.egaliteetreconciliation.fr/Blanrue-Je-n-ai-jamais-surpris-Faurisson-en-flagrant-delit-de-fraude-ou-de-mensonge-8460.html
  3. https://www.egaliteetreconciliation.fr/L-historien-Paul-Eric-Blanrue-s-est-converti-a-l-islam-en-2009-Devenir-musulman-a-ete-pour-moi-une-5802.html
  4. https://www.amazon.fr/Sarkozy-Isra%C3%ABl-juifs-Paul-Eric-BLANRUE/dp/291993712X
  5. https://www.youtube.com/watch?v=tR6QpdAXEJA
  6. http://blanrue.blogspot.fr/2016/06/paul-eric-blanrue-vs-wikipedia-une.html
  7. https://www.youtube.com/watch?v=wqGz_jUzQsM
  8. 8,0 et 8,1 http://www.lelibrepenseur.org/pourquoi-je-nai-jamais-ete-soralien-preface-de-blanrue-au-livre-le-mythomane-de-salim-laibi/
  9. 9,0, 9,1 et 9,2 http://blanrue.blogspot.fr/2015/09/soral-vs-blanrue-quelques-petites.html
  10. https://www.egaliteetreconciliation.fr/Soral-repond-sur-ERFM-Quatrieme-fournee-49060.html
  11. https://radio.erfm.fr/?show=Soral%20r%C3%A9pond
  12. https://guionnet.wordpress.com/2015/09/26/complots/
  13. 13,0 et 13,1 Les Porcs
  14. https://www.youtube.com/watch?v=feGu7UrbIpM
  15. http://www.nabesnews.com/salim-laibi-paul-eric-blanrue-des-porcs-dans-leur-merde/
  16. https://www.youtube.com/watch?v=PIhf7XTyLlw
  17. 17,0, 17,1, 17,2, 17,3, 17,4, 17,5 et 17,6 http://blanrue.blogspot.fr/2015/08/lettre-ouverte-yann-moix-en-souvenir-de.html
  18. 18,0 et 18,1 http://blanrue.blogspot.fr/2015/05/quelques-semaines-avant-la-tenue-du.html
  19. 19,0 et 19,1 http://robertfaurisson.blogspot.fr/2015/06/proces-contre-la-video-un-homme-robert.html
  20. https://www.youtube.com/watch?v=1prrgMLa_3c
  21. http://blanrue.blogspot.fr/2016/05/proces-en-appel-contre-le-documentaire.html
  22. http://parousia-parousia.blogspot.fr/2015/08/moix-et-blanrue-deux-revisionnistes.html
  23. 23,0 et 23,1 Marc-Edouard Nabe, Les Porcs, 2017
  24. 24,0 et 24,1 http://abrogeonslaloigayssot.blogspot.fr
  25. https://laregledujeu.org/2010/11/02/3223/petition-contre-la-loi-gayssot-mise-au-point/
  26. https://www.youtube.com/watch?v=TKgYUtdWyC0
  27. https://www.youtube.com/watch?v=dLFqGKs1LfI